Archives du mot-clé Eveil

La responsabilité du peuple

C’est le peuple qui doit être au centre de tout action visant à améliorer la qualité de la vie d’une nation.

C’est lui qui est le véritable détenteur du pouvoir qui permettrait de faire bouger les choses en Afrique et dans le monde.

La véritable solution aux maux de l’humanité serait de donner la possibilité au peuple de devenir meilleur que ce qu’il est aujourd’hui.

Cette transformation, telle une métamorphose, ne peut se faire qu’au moyen du renouvellement de l’intelligence.

Il est donc de la responsabilité du peuple d’opérer une révolution qui doit partir de l’éveil de conscience de tout un chacun.

Africains réveillons-nous et changeons la donne !

Voilà une interpellation qui fait appel à la prise de conscience de tout un chacun …

Nous devons nous donner la peine de réfléchir, de comprendre et d’agir différemment …

Contrairement à ce qui se dit et à ce qui se croit, le fossé économique, social et technologique entre l’Afrique et les autres continents peut être comblé.

Mais pour que cela puisse devenir possible nous devons nous donner la peine de réfléchir, de comprendre et d’agir différemment, même si pour cela il s’avère nécessaire pour nous de marcher à contre courant.

Cette marche à contre sens équivaut littéralement à remettre en cause toutes les grandes questions de la vie sur lesquelles repose l’intégralité de notre entendement. Cette remise en question est le préalable nécessaire à toute estime, affirmation et accomplissement de soi.

Donnons-nous la peine d’être qui on est, de dire ce que nous pensons et d’agir de manière à privilégier les intérêts de cette Afrique à la quelle nous appartenons.

Pour ce, il faudrait déjà que nous sachions ce que nous sommes, car bon nombre d’entre nous ignorent ce qu’ils sont. Raison pour laquelle ils tentent, maladroitement et hélas sans succès, d’être ce qu’ils ne sont pas.

Être nés Africains est une incroyable opportunité pour contribuer à changer le cours de l’histoire de l’humanité. Car contrairement à d’autres continents, où presque tout est déjà fait, nous avons chez nous une énorme opportunité consistant dans le fait que tout y est encore à faire et cela dans tous les secteurs de la vie.

Par contre ce que nous ignorons, contrairement aux autres continents, c’est que nous ne sommes pas obligés d’emprunter la même voie et d’user des mêmes moyens que le reste du monde pour nous développer. Déjà qu’il nous faudrait redéfinir ces fameux concepts de développement et de soudéveloppement qui, de même que bon nombre de mots savants utiliser en politique, semblent beaucoup plus générer de la confusion qu’autres choses.

Être Africains est une opportunité pour contribuer à changer non seulement le cours de l’histoire de l’Afrique, mais aussi celui de toute l’humanité.

L’expérience apprise auprès des générations qui nous ont précédées nous a clairement prouvé que les facteurs de développement qui ont, sois disant, conduit l’Occident et l’Asie à se développer ne marchent aucunement chez nous.

Voilà pourquoi, non seulement nous pouvons mais bien plus encore, nous sommes dans l’obligation de tracer notre propre voie afin que nous marchions sur le chemin que nous aurons nous mêmes créé. Car d’autres l’ont fait à leur manière et nous pouvons aussi y arriver à la seule condition que nous puissions suffisamment croire en nous.

Ce qui nous empêche d’agir de la sorte c’est le paradigme du perdant qui régit nos faits et gestes. Car notre éducation, telle qu’elle nous a été inculquée, nous a faussement appris que nous étions des perdants et que nous avions intérêt à suivre la voie des ceux qui nous ont vaincu afin d’espérer devenir un jour comme eux.

Qu’est ce pourrait être plus vaniteux qu’une tentative d’être ce que l’on n’est pas ? Qui pourrait être naïf au point de confier son bien être entre les mains de ses tortionnaires ?

Nous peuple Africain, nous avons fait cela et nous encourageons les nôtres à emprunter la même voie que nous. Au delà de ce qui précède nous combattons avec une haine viscérale tout ce qui tend à changer cet état de chose.

La solution ce problème serait que nous adoptions un état d’esprit riche, puissant et indépendant de tout conditionnement limitant et avilissant. Ayons des rêves de grandeur et de puissance qui sont une source incommensurable d’inspiration et de motivation.

Arrêtons donc de penser, de comprendre et d’agir comme si être un Africain était une malédiction. Notre seul problème est que nous avons perdu de vue ce que nous sommes. L’Africain a oublié qui il est.

Nous avons l’obligation d’apprendre à être et à faire mieux que nos aïeux car l’avenir de nos descendants ainsi que celui de toute la race humaine en dépend.

Réveiller son genie

Le temps est venu de réveiller le génie qui sommeille en nous.

Une des plus importantes taches journalières qui se trouve pourtant bel et bien négligée est celle d’Eveiller son génie, de le révéler ou alors de le revêtir. 

Le temps n’est plus à nous soucier de nos faiblesses, ni de nos points obscurs, mais le temps est venu de réveiller le génie qui sommeille en nous. 

Certes nous avons tous des forces et des faiblesses. Mais il est à noter que selon la loi de la nature, tout ce qui occupe notre imagination prime toujours dans notre vie.

De ce fait, nous devions nous focaliser résolument et objectivement sur la mise en valeur de nos forces et cela au détriment de nos faiblesses. 

LE REVOLUTIONISME DE L’INTELLECTUALISME

Contre les pauvres évidences à la mode , je dirais donc pourquoi une révolution est probable et pourquoi il n’est pas souhaitable de l’empêcher, mais il est au contraire possible de l’encourager et de s’y joindre en masse le plus rapidement possible , malgré les risques de violences afin d’éviter pire encore .

Les révolutions ne se ressemblent pas.

Karl Schmidt dit:

« Il ne faudrait pas malgré tout entretenir l’illusion que l’amour serait le ciment ordinaire des peuples alors que presque toujours c’est la guerre qui soude les classes sociales, substituant à leurs divergences d’intérêt la division politique ami/ennemi. »

Hegel quand à lui déclare ce qui suit:

« Les guerres obligent à dépasser l’intérêt privé et manifester notre solidarité, notre capacité de sacrifice , l’affirmation de notre communauté (la guerre, comme état dans lequel on prend au sérieux la vérité des biens et des choses temporelles ».

Ces citations m’ont inspiré et j’ai senti l’invisible me parler ainsi j’ai opter pour une révolution au sens réel et faisable que plusieurs n’approuveront absolument pas, voir difficilement, qui est un réveil. Car, tous les évènements qui accompagnent la révolution au sens réel aboutissent à un réveil des pensées , du comportement coûte que coûte mais, les révolutions ne se ressemblent pas.

Nul ne peut vouloir aller à l’école si les flèches de la révolution ne le percent. Chercher un niveau de compréhension, de raisonnement , autre que celui que l’on a, est un acte révolutionnaire. La permanence de la révolution précède et inhibe la guerre.

Toute l’Afrique unie comme un seul homme.

L’Afrique doit s’immiscer dans la compréhension actuelle du monde par son intellectualisme. Toute l’Afrique unie comme un seul homme et non une Afrique collection des Etats soumis à des concurrences traitrises , afin de faire réussir un autre défis et se contenter d’un échec économique et politique sans précédent. La guerre des idées et des pensées doit s’engager de manière permanente dans tous les milieux.

Les contradictions dans les pensées et les raisonnements font que les hommes, quoique étant de différentes tribus, de différentes langues, de différentes contrées s’unissent et partagent leurs pensées afin de les mener plus haut que tous et que leur voix soit entendue et même l’imposer pour être exécuter.

Mon Afrique a une autre vision tout à fait autre que celle-ci ; l’Afrique se contente des slogans séparatistes pour permettre à chacun d’évoluer dans son village, sa province, son pays et demeurant ainsi divisés.

Se faisant esclave dans cet état de chose, cette Afrique demeure  divisée et incapable de projeter ses idées depuis les indépendances calamiteuses et précipitées des années 50-60. Ce qui fait la guerre à l’Afrique en général et la RDC en particulier c’est la famine, le sous-développement et l’analphabétisation.

Nous avons tous un dénominateur commun à grand chiffre, L’AFRIQUE

Ainsi, dans cet état de choses nous devons unir nos pensées car, nous avons tous un dénominateur commun à grand chiffre, L’AFRIQUE ! De ceci voudrions nous ressembler à un ISME comme à une religion, à une croyance comme en un Dieu qui soit capable de nous sortir de l’impasse. Notre ISME à croire est le « REVOLUTIONNISME » qui ne pourra être qu’une croyance en un mouvement de révolte de tout genre , permanent afin d’éveiller la conscience africaine , et que l’Afrique brise sa peur!                           

Par MBOYO SHABANI Léon Sem

REVEUILLEZ – VOUS ET CRÉEZ VOTRE MONDE

Vous avez toujours tendance à vouloir être comme les autres ?
Manger, travailler, s’habiller, rouler ou parler comme les autres ?
Eh bien c’est normal !

Notre vie présente est toujours la vie future de notre vie passée.

Mais vous oubliez une chose : La réalité est telle que, ce que les autres ont, est la conséquence logique de leurs habitudes, c’est le résultat de leur travail ou la réponse de leurs exercices spirituels et leurs contemplations. Notre vie présente est toujours la vie future de notre vie passée.

Ne cherchez pas toujours à être comme les autres ou avoir ce que les autres ont, mais cherchez à être vous et avoir ce que vous seul voulez être. Si chaque fois vous chercherez à marcher sur la route tracée par les autres, sachez que tous les trésors ont été ramassés par les créateurs de la dite route.

Rien ne quittera l’invisible vers le visible
si vous n’avez pas encore appuyés sur le bon bouton.

Vous êtes naturellement dotés du pouvoir créateur. Et tant que vous ne vous assumez pas aujourd’hui et que vous ne prenez pas en charge votre vie présente, arrêtez de croire à la possibilité d’un changement dans votre vie, arrêtez de vous attendre à un miracle, car rien ne quittera l’invisible vers le visible si vous n’avez pas encore appuyés sur le bon bouton. (Cfr. La loi de l’attraction).

Ce n’est pas parce que vous ne voyez rien que rien n’existe (Cfr. La loi de vibration). Vous êtes tout un mystère à Exploiter. Et le temps dont vous disposez dans cette vie est insuffisant pour exploiter en profondeur cet être que vous êtes. Malheureusement vous n’en avez même pas encore commencé l’exploitation.

En réalité le temps qu’il vous faut pour changer votre futur consiste en moins de 10% de celui que vous dépensez chaque jour pour envier, parler et penser aux autres. Tant que votre temps est dépensé pour penser à ce qui vous est extérieur, votre extérieur ne changera pas aussi longtemps que votre intérieur restera vierge.

Inspirez-vous des autres
mais soyez votre propre marque déposé.

Appréciez les autres mais ne les enviez pas. Inspirez-vous des autres mais soyez votre propre marque déposée.

CHANGE TA CONSCIENCE ET CHANGE TA VIE.

Bon début de semaine. F.M