Archives pour la catégorie Poèmes Africains

MESSAGE D’UN SAVANT POUR L’AFRIQUE.

L’intelligence restera toujours la plus jolie.

JE SUIS CELUI QUI EST.

Je suis non pas à cause de l’émotion, mais de la raison.

Je suis non pas à cause de l’éducation, mais de l’intelligence.

Je suis non pas à cause de la religion, mais de la spiritualité.

Je suis non pas à cause de la politique, mais du leadership.

Je suis non pas à cause de la tribu, mais des Valeurs.

L’intelligence restera toujours la plus jolie.

La SAGESSE AU PLUS OFFRANT.

Ce qui existe avant la religion peut être démontré sans recourir à la religion.

L’intelligence est DIEU. Et Dieu est l’intelligence.

A propos de la prière:

On ne prie pas l’intelligence, mais on démontre l’intelligence. Car la prière c’est savoir penser, savoir agir et savoi réagir.

AKILI KIKUNI

Le siège royal du Roi- L’AFRIQUE et ses valeurs.

Le siège royal du Roi

Tout en Or.

Les valeurs humaines construisent la conscience. Les intérêts des hommes exploitent la conscience.

Les valeurs humaines sauvent l’âme. Les intérêts des hommes exploitent l’âme.

Les valeurs humaines sont de la connaissance. les intérêts des hommes exploitent la connaissance.

Les valeurs humaines proviennent de l’intelligence. les intérêts des hommes exploitent l’intelligence.

KIKUNI

C’est le siège royal du Roi Thountankamon. Il est tout en or.

Extrait du livre l’intelligence DU LEADER.

Si les valeurs sont remplacées par les croyances. Définitivement l’intelligence sera réduite aux émotions et non à la raison.

La sobriété exige que la raison diffère des émotions.

KIKUNI

L’intelligence restera toujours la plus jolie.

A ma mère patrie : Le repentir d’un exilé

Séduite par les pâturages lointains, le gout d’aventure et la curiosité la chèvre de Monsieur Seguin s’est vu être attrapée et dévorée par le loup.

Ainsi en est-il de mon aventure vers le sud en quête d’un monde meilleur. Déception et amertume d’avoir passer et dépenser mes connaissances acquises gracieusement au pays en les appliquant chez autrui.

Nous sommes peut-être lâches pour avoir abandonné les nôtres, mais assurément égoïste sommes nous pour avoir cherché notre seul intérêt oubliant de servir cette nation pourvoyeuse de toutes nos aptitudes prouvées et appréciées sous d’autres cieux.

Pour tout cela nous voulons humblement demander pardon à notre nation pour ce manque de gratitude que nous avons manifesté envers elle.

Saisissant cette opportunité nous prenons la résolution d’apporter le peu que nous avons acquis dans cet esclavagisme contemporain pour en faire bénéficier notre pays.

La sève vivifiante reçue de la nation s’est desséchée par des durs labeurs et ainsi nous souhaitons venir une fois de plus de nous désaltérer à cette source ancestrale afin de profiter de la quiétude à l’ombre du pays.

En définitive l’exode suiveur n’a produit en nous que peines et tristesses nées du souvenir des saveurs naturels de nos plats traditionnels et de l’atmosphère du pays dont nous sommes en partie responsable du déclin.

Veuillez nous pardonner et ne pas nous tenir rigueur pour nos manquements et notre turpitude.

Votre compatriote Jean-Marie K. Mulaji