Archives pour la catégorie Colonisation

Le partage de l’Afrique désigne le processus de compétition territoriale entre les puissances européennes en Afrique, partie du mouvement général de colonisation de la fin du XIXème siècle (principalement entre 1880 et la Première Guerre mondiale).

LE SHEMSU MAÂT GREGOIRE BIYOGO DÉVOILE DES MERVEILLES AUJOURD’HUI POUR VOUS…

A-NOMS ANCIENS DU MESSIE EN MEDU NETJER ATTESTES AVANT LES RELIGIONSDU LIVRE ET REPRIS systématiquement comme tels PAR ELLES.

La solution c’est savoir.

I- Le mot grec Osiris vient du kamite AUSAR, qui a donné IUSAR, lequel est devenu IOUSAR, IOUSA. Puis la graphie ISAÂ « L’Envoyé » du verbe proclamer la parole divine ISHA.
1-qui a donné YESHU en araméen.
2-YEHOSHUA en langue hébraïque.
3-ÎSÂ en arabe.
4-IESOUS en grec.
5-IESUS en latin.
6-JÉSUS en français.
7-YESHUA en langue ékang.

II-Le terme mdw ntr KRST (k3R3ST, Karast) Celui qui porte l’Esprit de Dieu (KA+RA)
2-a donné en grec CHRISTOS « oint »
3-CHRISTUS en latin.
4-CHRIST en français.
5-NKORO BOT = le Rédempteur en ékang.

III-Le Terme mdw ntjr MESIA » Celui qui est né pour donner la Vie »°
1-a donné MASHIA’H en araméen
2-MASHI’HA, MÂSHÎA en hébreu
3-AL-MESIH en arabe.
4-Mesos en grec.
5-Mesus en latin.
6-Messie en français.
NB-En langue ékang Oshi = Celui qui est le Fleuve de vie.

IV-Le terme grec ISIS vient du Mdw ntjr MRT, MERIT, MERI (TA MERI, Terre Aimée)… MERI NETJER = L’AIMEE DE DIEU.
2-qui a donné MIRYAM ou MARYAM en araméen.
3- MARIM, MYRIAM ou MIRIAM en hébreu que l’on peut rapprocher de l’hébreu MARAH.
4-MARYAM en arabe.
5- MARIA en grec, latin sanskrit. …
6-MARIA en ékang.

B-Ceci est le prologue d’un essai : De la Source occultée au Retour à la Source éternelle de la vie et Consulter ce link suivant, en effet le Shemsu Maat l’émminent prof. Biyogo Gregoire revèle les origines kamites ou africaines du mot Christ, https://www.facebook.com/notes/gr%C3%A9goire-biyogo/le-shemsu-ma%C3%A2t-l%C3%A8ve-le-voile-sur-lun-des-plus-grands-myst%C3%A8res-de-lhistoire-humai/679479748776702/

Fraternellement,

Le Shemsu Maât Grégoire Biyogo, Fondateur de l’Institut Cheikh Anta Diop. Maître du Per Ankh Ouhem Mesout. Président des savants et experts africains, égyptologue, philosophe et politologue.

La solution c’est savoir.

A LIRE ABSOLUMENT.

Les 3 étapes de l’effacement d’un peuple selon Cheikh Anta Diop( historien, anthropologue, homme politique sénégalais 1923-1986):

La valeur ajoutée de l’intelligence

✓1) Le meurtre intellectuel : vous n’avez pas d’histoire, vous n’avez jamais rien fait, vous n’êtes capables de rien, votre culture est du folklore, vos religions sont de la sorcellerie, vos langues sont des dialectes.

La solution c’est savoir.

https://africaubuntu.com/2020/07/05/mama-africa/

✓2) Le meurtre moral : Vous n’êtes pas à même de décider de ce qui est bien ou mal, de prendre les décisions vous concernant, vous devez tout voir selon la pensée de l’oppresseur, lui seul doit vous donner le consentement moral afin d’entreprendre toute action.

✓3) Le meurtre physique : C’est déjà terminé pour les indiens d’Amérique et les aborigènes d’Australie, les noirs de la Lybie… Le peuple Noir de manière général est le suivant.
« le mal que l’occupant nous a fait n’est pas encore guéri, l’aliénation culturelle finit par être partie intégrante de notre substance, de notre âme et quand on croit en être débarrassé, on ne l’a pas encore fait complètement.
Et souvent le colonisé ou l’ex colonisé même, ressemble un peu, à cet esclave du 19 ème siècle, qui libéré, va jusqu’au pas de la porte et puis revient à la maison parce qu’il ne sait pas où aller, depuis le temps qu’il a perdu sa liberté, depuis le temps qu’il a acquis des reflexes de subordination, depuis le temps qu’il a pensé ou appris à penser à travers son maitre. C’est un peu ce qui est arrivé à l’intelligentsia Africaine dans son ensemble… »
« … vous avez répondu par les actes à l’infériorité, donc, vous avez en quelque sorte prouvé ou supposé l’infériorité du monde noir, puisque la vérité doit lui venir de l’autre camp. Moi, si je n’étais pas intimement persuadé de l’égalité des races, de la capacité de chaque race de mener sa destinée culturelle et intellectuelle, mais je serai déçu qu’il y ait cette hiérarchisation des races, ça veut dire qu’il faudra s’attendre à une disparition d’une manière ou d’une autre… »


Cheikh Anta Diop.

https://africaubuntu.com/2020/07/06/1278/