Archives pour la catégorie Histoire de l’Afrique

L’histoire de l’Afrique commence avec l’apparition de l’espèce humaine dans la corne de l’Afrique, il y a environ 2,5 millions d’années. Le continent est le berceau de l’humanité, à partir duquel, il y a 200 000 ans environ, l’homme moderne s’est étendu sur le reste du globe.

LA LEÇON MORALE

C’est le paradis des intelligents qui se démontre par les compétences de l’intelligence et non un paradis des illusionnistes, dérivant de l’ignorance.

AKILI NI MALI

L’intelligence restera toujours la plus jolie..

NOUS AVONS HÉRITÉ DU MEILLEUR.

L’intelligence restera toujours la plus jolie.
Nous avons que du meilleur à offrir à la bien pensante.
Une cure d’austérité forcée des pensées intelligente, des actions intelligente et des réactions intelligente.
Voilà pourquoi l’intelligence restera toujours la plus jolie, elle qui est capable de joindre la parole à l’acte pour constituer la présence de preuves qui est la preuve de l’existence.
l’intelligence restera toujours la plus jolie.

VOICI UNE PENSÉE SOBRE ET RATIONNELLE VOUS PERMETTANT DE SÉLECTIONNER UN INTELLECTUEL.

L’intelligence comme capacité providentielle est capable de transformer:

  1. le corps (la matière)
  2. l’émotion (la sensibilité)
  3. les énergies de la vie (nucléaire forte, nucléaire faible, magnétisme, gravitationnelle).
  4. le mental (les raisonnements).
  • Si le corps s’adapte à l’intelligence la vie est agréable, vous avez la santé et le plaisir.
  • Si les émotions s’adaptent à l’intelligence la vie est agréable, vous avez l’amour et la compassion.
  • Si les énergies s’adaptent à l’intelligence la vie est agréable, vous avez la félicité et l’extase.
  • Si le mental s’adapte à l’intelligence la vie est agréable, vous avez la paix et la joie.

Le succès est une évidence de la présence des Valeurs et non des anti valeurs.

AKILI KIKUNI

SOBREMENT LA CONCLUSION DES EXPERTS SUR LE SUCCÈS.

Une louange des Valeurs avec l’intelligence est plus efficace qu’une louange des dogmes.

Le succès est une évidence de la présence des Valeurs et non des anti valeurs.

CULTURE AFRICAINE

L’intelligence restera toujours la plus jolie

FAUDRA-T-IL ADMETTRE LA CROYANCE COMME UN FAIT OU ADMETTRE L’ÉVIDENCE COMME UN FAIT DANS NOS TÊTES?

L’intelligence restera toujours la plus jolie.

Les faits sont têtus,

Pour ne pas stimuler la polémique vicieuse entre les ismes (bouddhisme, christianisme, protestantisme…) des religions. Car il serait avantageux de plutôt décrire: la divinité enseigner par la nature (de quel Dieu s’agit-il?).

  • En effet, le Dieu démontrer par les dogmes est plutôt illusion. Voilà pourquoi le développement tarde et les dogmes s’appuient sur la pensée: «l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence». Du coup, on arrête de réfléchir et il faut seulement croire.
l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence.
  • De l’autre côté, le Dieu démontrer par la nature est plutôt efficace. Voilà où commence le développement et la nature s’appuie sur la pensée: «il y a toujours quelque chose plutôt que rien.» Du coup, on continue de réfléchir pour découvrir ce quelque chose.
L’intelligence restera toujours la plus jolie, car il y a toujours quelque chose plutôt que rien.

ISME CONTRE ISME. FAISONS QUE L’INTELLIGENCE AFRICAINE L’EMPORTE.

  1. Ceux qui ont soutiennent le isme (christianisme, bouddhisme, capitalisme, socialisme, universalisme,…) affirment que: «l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence».
La solution c’est savoir.
  • Le isme des politiques nous renvois à cette oligarchie mondiale. Résultat un frein pour le développement de nos sociétés Africaines.
  • le isme des religions nous renvois à la culture des autres. Résultat un frein pour l’épanouissement de notre culture (Afrique).
  • Le isme des tribus nous renvois sur l’inacceptation, l’intolérance des autres. Résultat division de nos sociétés (Afrique).
  • Le isme centré sur l’intelligence nous renvois aux valeurs, à la raison, à la spiritualité, au leadership. Résultat …
  1. Ceux qui sont dans les recherches, les observateurs des ismes démontrent que:
    «il existe toujours quelque chose plutôt que rien».
L’intelligence restera toujours la plus jolie.

Le isme est à l’avantage des uns comme des autres.

  1. La raison affirme et démontre que:
    «la présence de l’intelligence est la preuve de l’existence de toutes perceptions (isme).»

Faisons que l’intelligence Africaine l’emporte

L’intelligence restera toujours la plus jolie.

Africains réveillons-nous et changeons la donne !

Voilà une interpellation qui fait appel à la prise de conscience de tout un chacun …

Nous devons nous donner la peine de réfléchir, de comprendre et d’agir différemment …

Contrairement à ce qui se dit et à ce qui se croit, le fossé économique, social et technologique entre l’Afrique et les autres continents peut être comblé.

Mais pour que cela puisse devenir possible nous devons nous donner la peine de réfléchir, de comprendre et d’agir différemment, même si pour cela il s’avère nécessaire pour nous de marcher à contre courant.

Cette marche à contre sens équivaut littéralement à remettre en cause toutes les grandes questions de la vie sur lesquelles repose l’intégralité de notre entendement. Cette remise en question est le préalable nécessaire à toute estime, affirmation et accomplissement de soi.

Donnons-nous la peine d’être qui on est, de dire ce que nous pensons et d’agir de manière à privilégier les intérêts de cette Afrique à la quelle nous appartenons.

Pour ce, il faudrait déjà que nous sachions ce que nous sommes, car bon nombre d’entre nous ignorent ce qu’ils sont. Raison pour laquelle ils tentent, maladroitement et hélas sans succès, d’être ce qu’ils ne sont pas.

Être nés Africains est une incroyable opportunité pour contribuer à changer le cours de l’histoire de l’humanité. Car contrairement à d’autres continents, où presque tout est déjà fait, nous avons chez nous une énorme opportunité consistant dans le fait que tout y est encore à faire et cela dans tous les secteurs de la vie.

Par contre ce que nous ignorons, contrairement aux autres continents, c’est que nous ne sommes pas obligés d’emprunter la même voie et d’user des mêmes moyens que le reste du monde pour nous développer. Déjà qu’il nous faudrait redéfinir ces fameux concepts de développement et de soudéveloppement qui, de même que bon nombre de mots savants utiliser en politique, semblent beaucoup plus générer de la confusion qu’autres choses.

Être Africains est une opportunité pour contribuer à changer non seulement le cours de l’histoire de l’Afrique, mais aussi celui de toute l’humanité.

L’expérience apprise auprès des générations qui nous ont précédées nous a clairement prouvé que les facteurs de développement qui ont, sois disant, conduit l’Occident et l’Asie à se développer ne marchent aucunement chez nous.

Voilà pourquoi, non seulement nous pouvons mais bien plus encore, nous sommes dans l’obligation de tracer notre propre voie afin que nous marchions sur le chemin que nous aurons nous mêmes créé. Car d’autres l’ont fait à leur manière et nous pouvons aussi y arriver à la seule condition que nous puissions suffisamment croire en nous.

Ce qui nous empêche d’agir de la sorte c’est le paradigme du perdant qui régit nos faits et gestes. Car notre éducation, telle qu’elle nous a été inculquée, nous a faussement appris que nous étions des perdants et que nous avions intérêt à suivre la voie des ceux qui nous ont vaincu afin d’espérer devenir un jour comme eux.

Qu’est ce pourrait être plus vaniteux qu’une tentative d’être ce que l’on n’est pas ? Qui pourrait être naïf au point de confier son bien être entre les mains de ses tortionnaires ?

Nous peuple Africain, nous avons fait cela et nous encourageons les nôtres à emprunter la même voie que nous. Au delà de ce qui précède nous combattons avec une haine viscérale tout ce qui tend à changer cet état de chose.

La solution ce problème serait que nous adoptions un état d’esprit riche, puissant et indépendant de tout conditionnement limitant et avilissant. Ayons des rêves de grandeur et de puissance qui sont une source incommensurable d’inspiration et de motivation.

Arrêtons donc de penser, de comprendre et d’agir comme si être un Africain était une malédiction. Notre seul problème est que nous avons perdu de vue ce que nous sommes. L’Africain a oublié qui il est.

Nous avons l’obligation d’apprendre à être et à faire mieux que nos aïeux car l’avenir de nos descendants ainsi que celui de toute la race humaine en dépend.

POURQUOI LES AFRICAINS NE SUPPORTONS PAS L’ANALYSE RATIONNELLE, LA CRITIQUE ET LA REMISE EN QUESTION ?

Je ne sais pas pourquoi on devrait devenir enragé contre Pougala parce qu’il a osé présenter les limites de l’approche de la lutte afrocentriste que Anta Diop a choisi.

Si l’on commence à penser que nos héros sont parfaits et que l’on ne peut en aucun cas leur trouver des limites ou des insuffisances ou des imperfections qui peuvent aujourd’hui être corrigées c’est qu’on n’est plus dans une lecture intellectuelle.

Les autres font la critique de milite de shakespear de Victor Hugo de kant etc.

Et les ignorants sont les seuls à vouloir rester dans l’idée qu’on ne doit rien analyser rien critiquer rien améliorer rien perfectionner.

Il faut reconnaître que c’est un grave manque de lucidité et de courage intellectuel. Et cela doit être corrigé.

Chaque génération a le devoir d’étudier de comprendre d’analyser d’évaluer et d’améliorer ce que les générations précédentes ont réalisé ou omis de faire. C’est un devoir .

L’intelligence restera toujours la plus jolie.

Il faut que cet aspect des choses soit réglé par notre système éducatif.

C’est impératif et urgent.

SI KAMA

LE CULTE DE LA PERSONNALITÉ.

La solution c’est savoir.

Un système politique-social-économique- militaire comme culturel exploite, implémente toujours des idées (des éléments de la raison).

En effet, la présence de ce phénomène: culte de la personnalité confirme qu’il n’existe pas un système.
Ce phénomène traduit l’existence de l’exploitation et de l’implémentation des émotions et des sensations à la place de la raison (des idées).

Zaba: Pour être il faut connaître. Et si vous ne connaissez pas, vous n’êtes pas.

Mr. KIKUNI

L’intelligence restera toujours la plus jolie.