IDÉE D’UN SAVANT AFRICAIN POUR L’AFRIQUE.

Photo de Andrew Dick sur Pexels.com

La tâche de récupérer et de reconstruire la science et la technologie africaine dans le temps et dans l’espace est immense.

Dans la mesure où l’histoire est en quelque sorte le fondement du destin d’une nation ou d’un peuple, cette tâche ne peut être abandonner si l’Afrique souhaite réussir à relever le défi du prochain millénaire.

En effet toute la question est intimement liée au processus de développement car elle oriente potentiellement les africains modernes vers des sources internes, autrefois vivantes, maintenant dormantes qui peuvent aider à maîtriser les problèmes de développement.

Enfin, nous commençons à réaliser que la disparition des connaissances anciennes a entrainé une perte technique que la science moderne n’a pas encore découvert, inventé ou récupéré.

Le problème le plus critique auquel le monde sera confronté au cours du prochain millénaire est de savoir comment s’y vivre sans le détruire; de plus en plus, nous commençons à soupçonner que les anciens, en Afrique et ailleurs, avaient en fait résolu ce problème et que leurs connaissances enfouies pouvaient détenir la clé de l’avenir de chacun.

Charles S. Finch III, M. D

Hotep

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s