POURQUOI LA FRANCE INTERDIT TOUTE LIBERTÉ DE MOUVEMENT À MWAZULU DIYABANZA ?

La valeur ajoutée de l’esprit.

QUAI BRANLY…
Depuis l’action légitime de Mwazulu Diyabanza Siwa Lemba avec ses camarades au musée de Quai Branly, le bras judiciaire de la France prevaricatrice et voleuse joue au manœuvre dilatoire tendant à retarder l’inéluctable moment historique de la restitution du patrimoine Africain pillé dans le sang.

https://africaubuntu.com/2020/06/30/au-dela-des-contradictions-et-divergences-il-existe-le-leadership-2/

La valeur ajoutée de l’esprit.

Le mercredi 24 JUIN 2020 au Tribunal de Grande Instance de Paris porte de Clichy à la 10 ème chambre , Mwazulu à essuier un refus de voir les restrictions qui lui sont imposées être levées, dans le cadre de l’affaire de QUAI BRANLY qui sera jugé le 30 septembre prochain.

Face à un juge indifférent , qui a donné l’impression de n’avoir rien lu du dossier du prévenu et qui semble t-il avait déjà une idée de la messe qui devrait être dite, le porte-parole international de YANKAKU ne verra pas ses droits et libertés de circulation, de voyager, d’aller et revenir rétabli.

En effet Mwazulu Diyabanza Siwa Lemba à introduit une demande pour la main levée sur le contrôle judiciaire, ce qui n’a pas manqué d’étonner le juge et de provoquer la fureur du procureur de la République.

La France selon le réquisitoire du procureur à peur de voir le rouleau compresseur continué à se déroulé ! Elle empêche Mwazulu de circuler pour éviter la répétition de l’action du QUAI BRANLY dans d’autres musées français mais aussi dans d’autres pays européens selon le procureur.
Mais pourquoi empêcher le propriétaire de récupérer son bien ? Pourquoi le procureur n’ordonne t-il pas la fermeture des musées français et ce jusqu’à la restitution de ces œuvres pillées et volées en Afrique ? Est-ce que les restrictions judiciaires auront-elles raison de Mwazulu et sur sa stratégie, sachant que les restrictions sécuritaires qui interdisaient de toucher ces œuvres ne l’ont pas empêché d’agir !

https://africaubuntu.com/2020/06/29/la-valeur-ajoutee-de-lintelligence/

La valeur ajoutée de l’intelligence.

Un combattant intrépide qui ne cesse d’ailleurs de clamer tout haut, qu’il a appris de Patrice Emery Lumumba son homonyme civil de savoir placé l’intérêt supérieur et la dignité de son peuple au dessus de toutes exigences protocolaires, sécuritaires et même judiciaires.

Il a donné rendez-vous à Berlin, New-York, Londres, Madrid, Lisbonne et autres… Attendons voir, mais pour l’instant le juge des libertés et détentions à confirmé les trois interdictions à savoir :

  • de quitter la France métropolitaine,
  • de ne plus se rendre au 7 ème arrondissement et dans tous les musées de France et l’obligation d’aller pointé chaque quinzaine.

«On ne demande pas l’autorisation auprès d’un voleur pour récupérer ce qu’il vous a dérobé».

Mwazulu Diyabanza Siwa Lemba
Unité Dignité Courage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s